mardi 22 juillet 2014

I Will Go Down With This Ship [spoilers will occur]


Aujourd'hui je vais vous parler de shipping.

Quoi qu'est-ce?

Le shipping c'est un aspect inhérent à la fandom (pour lire l'article que j'avais écris au sujet de mes fandoms, c'est ici clic-clic ).
C'est un mot qu'on ne pourrait pas vraiment traduire, sinon ça donnerai ship = bateau. C'est une métaphore, le shipping c'est le fait de créer des couples dans les séries / films dont on est fan.


On appelle ces couples des OTPs, c'est à dire One True Pairing, qui en français veut dire "la vraie paire", ou "la seule vraie paire". 

C'est une pratique triviale, on est d'accord, mais même involontairement, on a tous au moins une fois imaginé deux personnages en couple. 

Et en ce qui me concerne, c'est arrivé plus d'une fois, certains sont devenus "canon" (ils se sont avéré exacts) et d'autres méritraient de l'être.



Je me suis longtemps demandé comment j'allais tourner cet article, et finalement je me suis dit que j'allais vous en faire un top. J'ai mentalement créé beaucoup de couples, aussi je vais me limiter à mes préférés.

#1 - Sherlock

Dans cette série il y aurai plusieurs couples possibles, mais celui que je shippe, c'est Johnlock. 
John et Sherlock ne sont pas destinés à la base à être un couple, mais les multiples allusions à la sexualité des deux personnages et l'alchimie qui existe entre eux rendent cette association possible. 

Du côté du staff une relation autre qu'amicale a toujours été démentie, mais d'un autre côté, il y a quelques petites choses qui laissent à penser que l'idée a été soulevée. 

Petit rappel tout d'abord que Moffat, s'il a pu se montrer sexiste quelques fois, n'est absolument pas anti-LGBT, étant donné que c'est lui qui a créé le personnage de Jack Harkness (Doctor Who, Torchwood), qui est comme vous le savez peut-être pansexuel. Il a aussi créé le couple lesbien Vastra et Jenny Flint (Doctor Who, saison 7).

On accuse cette série (comme Supernatural, j'y reviendrait) de jouer sur cette tension homoerotique pour attirer un public LGBT dans le but de faire de l’audience. Bien, mais je ne trouve pas ça pertinent. A ce compte là l'histoire d'amour que Harkness vit dans Torchwood est aussi faite pour ça, et pourtant c'est une histoire d'amour très belle et sincère entre les deux personnages (pas encore vu la série, mais j'ai vu des extraits très émouvants).
Tout dans une série est faite en partie pour faire de l’audience. Qui plus est en ce qui concerne Sherlock, petit rappel que Mark Gatiss (scénariste), est gay et marié. Je doute for que ce soit dans ses prérogatives de faire dans le dédain de la communauté LGBT. 

A lire (en anglais) à propos de Moffat: http://whatculture.com/tv/in-defence-of-steven-moffat.php ; c'est important de le lire. On peut ne pas être d'accord avec tout, mais c'est important de noter que s'il est sexiste il n'est pour autant pas misogyne ni homophobe.

Et surtout Gatiss à actually demandé à Martin Freeman si jouer une relation homosexuelle le dérangerait, ce à quoi à répondu non. Just sayin'. :*

DONC. Pour en revenir à nos moutons, les chances pour que Sherlock soit gay sont conséquentes, d'autant qu'à aucun moment il ne le nie. 
Petit rappel² que dans la scène du mariage, Janine dit à Sherlock - alors qu'ils parlaient plus du fait que la demoiselle d'honneur est "traditionnellement" sensée coucher avec le témoin du marié selon les clichés (que démontent Moffat et Gatiss en passant par cette touche de sarcasme dans la façon dont Janine l'évoque) et que Sherlock l'aidait à trouver un bon cavalier (pour faire court) : "if only you weren't... whatever it is you are" (si seulement tu n'étais pas... quoi que tu sois) ce à quoi celui-ci se contente de répondre "I know" (je sais). Notons bien que sur les points de suspensions on voit John apparaitre dans l'encadrure de la porte. 
Gif. 

Moffat et Gatiss sont assez intelligents pour ne pas avoir laissé ça au hasard. Donc en ce qui concerne John, c'est contestable, mais ils donnent beaucoup d'indices en ce qui concerne Sherlock.

Voilà. Pour moi c'est quand même important de souligner que Sherlock est gay et asexuel - le fait qu'il n'aura probablement jamais de relation sexuelle avec quelque personnage que ce soit ne signifie pas qu'il ne peut pas tomber amoureux. (Non, il n'a pas couché avec Janine, celle-ci dit "une fois aurait été bien", pas besoin de cogiter longtemps pour comprendre de quoi elle parle).

Et donc: Johnlock, I ship them. 
Et voici de quoi légitimer ce shipping: 



 Petit bonus: Sherlock est le genre de personne qui reprend tout le monde, tout le temps, mais quand on évoque sa possible relation avec John, il demeure complètement muet. Lui même ne dément rien. 
Entre l'un qui dément trop vivement et l'autre qui ne dément pas... :)

Et ne me dites pas que dans les bouquins ça n'arrive pas, Mary est sensé mourir et pas être enceinte, et il n'y a pas de troisième frère Holmes, alors hein, pouet pouet, ferme ta boite à camembert.

Au suivant. 

# 2 - Supernatural

Le Destiel. Pour cette série par contre je n'irai pas dire que c'est un shipping légitime si on parle des intentions du staff, mais ils en jouent clairement. 
Déjà, les acteurs eux-mêmes sont parfaitement au courant pour le destiel et ne s'y opposent pas. Big up à Misha Collins qui est allé jusqu'à défendre les gens qui pensent que Dean et Castiel feraient un beau couple. Comme il le dit, mettre en couple un homme et une femme est bien vu et même "normal", mais dès qu'il s'agit d'un couple homo rien ne va plus? Ce n'est pas normal. Imaginer Dean et Castiel en couple n'est pas moins légitime que d'imaginer Dean avec Joe (j'ai aussi shippé ces deux-là, mais elle est morte, so whatever).

Et comme le staff en joue beaucoup, les indices sont nombreux. A commencer par le fait que Castiel est un ange, donc à la base asexué. Le fait qu'il ait choisit un homme comme vaisseau est un peu du hasard, en fait, il aurait tout aussi bien pu être une femme. 
Par conséquent sa sexualité en tant qu'ange, c'est qu'il aime tout le monde indifféremment de leur sexe ou genre. 

Les vidéos maintenant.





# 3 - Doctor Who

Pour celui-ci, le couple est canon: Rose et 9th/10th.
Leur histoire est très belle, et pour le coup j'ai pas besoin de développer beaucoup donc passons direct à des vidéos love. :o) 



# 4 - Buffy, The Vampire Slayer 

Y'a pas mal de shipping à faire dans cette série, mes favoris étant Willow / Tara,  Alex / Anya, Willow / Oz, Buffy / Angel... mais dans tout ça celui que j'ai shippé le plus était celui qui semblait au départ le plus improbable: Buffy et Spike. 

Principalement parce qu'arrive un moment où ils se comprennent mieux que personne d'autre, ils sont diamétralement opposés mais partagent quelque chose de fort. 
On est d'accord que Angel et Buffy c'était épique, mais avec Spike c'est autre chose, c'est le genre d'histoire dont on sait qu'elle est destructrice et ne pourrait pas finir bien, mais qui dans le même temps qu'elle nous terrasse nous élève au-dessus du reste. 




Je ne sais pas quoi mettre en #5, puisque les autres sont ex-aeco, alors très vite, un bref tour de mes autres shippings: 

# 5 - Les autres

Je citerais pas Game of Thrones, y'a vraiment beaucoup trop de couples là-dedans. :o)

- The Mentalist: Patrick et Lisbon
- Grey's Anatomy: cette série est pratiquement consacrée au shipping, mais j'aime beaucoup le couple Callie et Arizona. 
- Dr House: Greg et Lisa
- Veronica Mars: Veronica et Laughan
- Misits: Simon et Alisha; Nathan et Kelly
- True Blood: Sookie et Erik, Tara et Pam
- Vampire Diaries: Helena et Damon
- X-Files: Mulder et Scully
- Castle: Richard et Kate
- Bones: Temperence et Sealey
- Lie to Me: Call et Gillian
- Friends: Ross et Rachel
- Hannibal : Will et Alana

Si j'avais vu les séries respectives j'aurai aussi ajouté Merlin et Torchwood. (J'ai vu des gifs :o) )

---

Voilà pour ceux qui me viennent en tête. Je parlerais pas des films sinon ce topic ne finira jamais. 
A vous de me dire en commentaire ce que vous en pensez et quels sont vos shippings favoris si vous en avez. 
Juste une précision cependant, j'ai conscience que faire un topic sur le shipping - qui comporte des couples LGBT - ça induit malheureusement le fait que les haters vont pouvoir le lire, ce à quoi je dis fuck off. 
Je n'accepterais aucun message de haine. Mais je les publirais quand même, juste pour vous montrer ce que c'est que de se prendre une dérouillée virtuelle. 


Et pour nous quitter en douceur, une dernière vidéo: 


4 commentaires:

  1. Espèce de FANGIRL ravagée du bulbe!!!!!!!!!! ( *part se cacher loin TRES loin.....*)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah! Et en plus je n'ai aucune honte! XD

      Supprimer
  2. Avec Sherlock je trouve que ça fonctionne bien et que tout est encore possible, par contre la grosse différence avec Torchwood c'est que la relation amoureuse entre Jack et Ianto existe vraiment, et on sait dès le début que Jack est pansexuel (ou au moins bi), on ne manipule pas le public avec une *possible* relation queer pendant 37 ans sans jamais confirmer ou infirmer l'homosexualité des perso...pas comme dans Supernatural où c'est clairement devenu du queerbaiting, et c'est très très très dommage. :(

    Le risque pour Sherlock c'est de se la jouer Supernatural...CàD continuer à laisser planer le doute trop longtemps, beaucoup trop longtemps, jusqu'à ce qu'on en ai plein le cul de pas savoir où en sont les personnages. J'espère vraiment qu'ils vont faire un choix, genre vite, soit arrêter de nous faire espérer en vain, soit faire enfin un frakin' canon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ouais mais en même temps c'est quand même surtout nous qui voyons des tensions sexuelles là où les producteurs parlent d'amitié dans la grande majorité des cas, et honnêtement ils font ça quelque soit le sexe/ genre des personnages, genre il a bien fallu attendre la saison 6 de The Mentalist pour qu'ils rendent un otp canon.

      Pour moi couples LGBT ou hétéro ça fait pas de différence. Comme l'indique cet exemple: c'est pas que du queerbaiting, c'est du baiting tout court, il me semble assez important de le noter.
      En ce qui concerne Sherlock, notons qu'ils font exactement pareil avec Shelock et Molly.

      Dans tous les cas oui c'est une pratique assez déloyale mais faut bien dire qu'on y met du notre en tant que spectateurs/shippers aussi, dans le sens qu'en portant notre attention à ce point sur un couple - qu'il soit de base canon ou pas-, bah qu'est-ce qu'ils se disent? : "c'est ça qu'ils veulent? let's play."
      Les producteurs se sont toujours servi du shipping pour faire de l'audience, entre autres choses, et j'insiste bien sur le fait qu'ils l'ont toujours fait quelque soit l'orientation sexuelle des personnages impliqués. Pourquoi c'est moins admissible quand il s'agit de queerbaiting que quand il s'agit de baiting tout court?
      Jouer sur la tension sexuelle de deux personnages hétéro n'est pas plus "normal" que quand il s'agit de couples lgbt, les deux doivent être vus sur un pieds d'égalité, pas séparément.
      Je sais pas trop si tu vois où je veux en venir, le fait est que pour moi il y a baiting, simplement. alors oui dans Supernatural il font du baiting, ils se servent d'un couple imaginé pour faire de l’audience. So? On a la même dans quasi toutes les séries, pour quelque orientation sexuelle que ce soit.

      Pour en revenir à Harkness oui l'histoire est différente mais j'utilisais pas cet exemple pour ça. C'était juste pour dire que Moffat à créé ce personnage, et l'a créé pansexuel, ce qui donne une vague idée du fait que Moffat n'est pas le genre à cracher sur la communauté lgbt via ses séries.

      Supprimer

.

.